Entreprise generale Geneve – Hestia Entreprise generale Geneve – Hestia
 
House of Missions et ses 5’100 m2 dédiés aux organisations internationales : mission réussie pour Hestia
25

Posté par  dans Actualités

Le quartier des Nations compte un nouveau bâtiment : le projet House of Missions. Situé près de l’allée David-Morse, juste à côté de l’ambassade de Russie et en face de celle de Hong Kong, ce bâtiment administratif de plus de 5’000 mètres carrés accueille les bureaux de cinq missions diplomatiques internationales. Sa construction a été pilotée par Hestia by Swissroc Group, une première pour l’entreprise générale et son chef de projet Joël de Lima, qui nous raconte en détails la réalisation de ce projet.

Une première réalisation à destination diplomatique pour Hestia 

À quelques pas de l’ONU cohabitent maintenant cinq missions diplomatiques au cœur d’un bâtiment spécialement conçu pour elles : la House of Missions. Cette réalisation à l’allure futuriste accueille les missions du Botswana, du Ghana, des Philippines, du Kenya et de la Namibie. Un espace de 5’100 mètres carrés s’étendant sur trois niveaux, comportant un rez-de-chaussée, un sous-sol et un attique, ainsi que 56 places de parking et 30 stationnements vélos. “C’est la première fois que nous réalisons un bâtiment diplomatique” nous confie Joël de Lima, chef de projet Hestia, qui a piloté le projet de sa conception à sa livraison, en décembre 2020. Un baptême du feu réussi haut la main, et ce malgré les difficultés rencontrées sur le chantier. Le projet, développé par m3 Groupe fin 2016, conçu par le bureau de Giuli et Portier, et piloté par m3 Management de Projets, a immédiatement séduit ses nouveaux occupants.

Un terrassement en parois cloutées pour des fondations solides

La parcelle de 7’000 mètres carrés a d’abord nécessité le déblaiement de 45’000 mètres cubes de terrassement, un volume particulièrement important qui a requis la mise en place de parois clouées durant cette première phase. “Nous avons mis en place ces parois pour éviter d’avoir un talus au volume bien trop important. Grâce à cela, nous avons gagné en termes de capacité de terrassement” nous explique le chef de projet. Un travail de titan, qui leur a également permis de réaliser de solides fondations en béton armé. “Les fondations sont faites à partir d’un radier. Nous avons dû créer des surprofondeurs pour ensuite mettre en place les piliers et les poteaux”. Une opération primordiale afin de répartir équitablement le poids des éléments sur la dalle. La toiture, elle, est également en béton armé, avec des acrotères et un pare-vapeur. À cela s’ajoute une isolation étanche, recouverte d’un substrat afin de créer une toiture végétalisée. La façade a été conçue avec la participation de l’architecte Patrick Devanthéry, du bureau dl-c, designlab-constructions, en s’inspirant de l’Opéra de Lausanne, et comporte des cassettes en aluminium et inox miroir poli miroir variant selon l’ensoleillement. Une spécificité esthétique dont la réalisation a nécessité précision et rigueur: “son calepinage comporte des cassettes de 30 cm de large et d’autres à 60. Nous nous sommes assurés que cela avait été parfaitement exécuté par l’architecte.”

L’isolation optimale d’un bâtiment Minergie 

Bien que Hestia compte de nombreux professionnels experts en construction, l’entreprise générale sait également s’entourer de spécialistes lorsque cela s’avère nécessaire. Ce fut le cas pour l’isolation du bâtiment “Nous faisons appel à un mandataire thermique qui réalise un rapport pour le Comité Européen de Normalisation en fonction de la surface, de la partie vitrée, du chauffage utilisé… c’est cet expert qui détermine exactement le type d’isolation.” Ainsi, l’isolation des parkings, des sous-sols et des façades est faite en Schistec et laine, sur une épaisseur de 23 cm. Pour la toiture, nous retrouvons 20 cm de laine combinées à du XPS, tandis que les embases sont composées de polystyrène. Des doubles vitrages viennent compléter l’isolation thermique et sonore du bâtiment, garantissant un confort pour ses occupants, et le respect des normes Minergie. En effet, la House of Missions est un bâtiment labellisé Minergie, sa conception a donc été pensée pour optimiser sa consommation énergétique et réduire son impact sur environnemental à chaque étape de sa réalisation, s’inscrivant une démarche durable et éco-responsable.

Distribuer l’énergie simplement 

À l’intérieur, les cinq missions diplomatiques, réparties sur 5’100 mètres carrés de surface, bénéficient d’espaces alloués pour chacune d’entre elles, allant de 1’200 mètres carrés pour le Kenya à 1’700 mètres carrés pour les Philippines. Chacune compte donc un espace administratif, des sanitaires et deux cuisines, à l’exception du Ghana qui n’en souhaitait qu’une seule. Cette division fut un beau défi technique en termes d’approvisionnement énergétique, comme nous l’explique Joël de Lima : “même s’il n’y a qu’une seule introduction, chaque mission est indépendante et possède son propre monobloc avec un tableau général basse tension afin d’assurer la distribution pour chaque mission. Il y a également des tableaux intermédiaires à chaque étage”. À ceci vient s’ajouter l’innovation GeniLac, une pompe à chaleur permettant de chauffer et rafraîchir le bâtiment grâce à l’eau du lac. Enfin, chaque mission possède un tableau MCR (mesure-commande-régulation) afin de contrôler indépendamment le chauffage, la ventilation et la maîtrise incendie.

Le souci de la performance, à l’intérieur comme à l’extérieur

Les lieux comportent des sols isolés avec une chape de bois, puis recouverts de moquette ou de carrelage dans les espaces sanitaires. Les murs sont peints et les salles de conférence boisées. “Nous avions des objectifs acoustiques à atteindre : les faux-plafonds des salles de conférence sont donc rainurés et comportent 4 cm de laine afin de maintenir une certaine performance acoustique”, explique Joël de Lima. Concernant les espaces extérieurs, un paysagiste a été mandaté, notamment afin d’adapter leur implantation en accord avec la Direction Générale de l’Agriculture et de la Nature, dans le but de préserver une future voie verte. Pour l’aménagement du terrain, “nous avons densifié une zone de forêt, créé des jardinières sur les terrasses grâce à du substrat. Sur l’Allée David Morse, se trouvent des plantations, des arbres et des éclairages” explique le chef de projet.

Dans un contexte sanitaire particulier, Hestia a su s’adapter afin de livrer le projet dans les délais tout en respectant le budget. “Nous avons adapté le planning de chaque entreprise afin d’éviter qu’il y ait trop de personnel sur le chantier. Nous avons également fait appel à un agent qui s’assurait du respect des mesures barrières. Une équipe de nettoyage intervenait deux fois par jour dans les lieux communs”, détaille Joël de Lima. Le chantier a aussi été impacté par la chute d’une grue et une inondation, ce qui n’a pas freiné les efforts déployés par le chef de projet, les mandataires et le pilote du maître d’ouvrage, Matthieu Pellet. Une belle collaboration qui a duré 18 mois, dont le fruit a été livré graduellement entre le 14 et le 18 décembre 2020. La prochaine levée de réserves et les décomptes finaux viendront clore la réalisation du projet House of Missions.


Les chiffres

 • Remise : Graduelle, entre le 14 décembre et le 18 décembre 2020

 • Durée : 18 mois de travaux effectifs

 • Budget : CHF 28’000’000.- HT 

 • Maître d’ouvrage : PI Morillon représenté par m3 Groupe

 • Architecture : de Giuli et Portier Architectes

 • Architecte conseil : dl-c, designlab-constructions

Réalisation

   • Entreprise générale : Hestia

   • Directeur de la construction : Matthieu Pellet

   • Nombre de sous-traitants : 22


Caractéristiques générales

 • Surface du terrain : 7’000 m2

 • Surface brute de planchers : 5’100 m2

 • Emprise au rez : 4’000 m2

 • Volume SIA : 37’500m3

 • Nombre de niveaux : 3

 • Nombre de niveaux souterrains : 1

 • Places de parc extérieures : 9 voitures – 30 vélos

 • Places de parc intérieures : 47 voitures – 18 motos

 • Surfaces total sous-sol :  38’000 m2

 • Volume terrasse : 45’000 m3

 • Année de construction : de 2019 à 2020

 

Liste des mandataires

   • Architectes DA (direction architecturale) : de Giuli et Portier Architectes

   • Architectes DT (dossier exécution) : de Giuli et Portier Architectes

   • Ingénieurs civils : NFIC

   • Ingénieurs électricité : Mab – Ingénierie SA

   • Ingénieurs CVS : Weinmann Energies SA

   • Ingénieurs sanitaire BMB : Weinmann Energies SA

   • Ingénieurs sécurité : Orqual SA

   • Planificateur : Hestia

   • Géotechnique : Karakas

   • Géomètre : HKD

   • Acousticien : Décibel