Entreprise generale Geneve – Hestia Entreprise generale Geneve – Hestia
 
Suisse : la surface agricole perd du terrain
27

Posté par  dans News

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié les derniers résultats de l’étude consacrée à la superficie : ils révèlent que les terrains dédiés à l’habitat et à l’infrastructure sont en net progrès contrairement aux terres agricoles dont la surface ne cesse de régresser.

Urbanisme et agriculture : les dés sont jetés

Les chiffres sont éloquents : les surfaces d’habitation et d’infrastructure gagnent du terrain (avec plus de 500 km2 investis en 24 ans), tandis que les surfaces agricoles continuent à se faire raboter en douceur. Parmi les plus gourmands, on retrouve les aires industrielles et artisanales. Les aires de bâtiments se retrouvent en seconde place, loin devant les surfaces de transport. Les surfaces d’infrastructure spéciale occupent également une place assez importante dans cette guerre de surface.
En revanche, les terres destinées à l’arboriculture fruitière, à la viticulture et à l’horticulture subissent, au même titre que les terres arables, une diminution conséquente de leur étendue. Dans les zones d’altitude, la nature prend toujours le dessus, mais les espaces forestiers ont supplanté les glaciers dont la surface a diminué d’un quart.

L’habitat et l’infrastructure à la conquête de nouvelles surfaces

Bien que les zones agricoles soient les plus touchées par le développement des surfaces habitat et infrastructure (avec 32 % de terres arables et 13 % d’arboriculture fruitière), de viticulture et d’horticulture, d’autres surfaces sont également concernées. Ainsi 33 % de prairies naturelles ont disparu ainsi que 8,7 % de pâturages. Malgré cette croissance, les surfaces habitat et d’infrastructure semblent, depuis ces dernières années, en régression face à l’émergence des espaces verts et des lieux de détente comme les terrains de golf.